Crève.

par June  -  9 Mars 2014, 12:51

Pour la première fois, hier soir, je t'ai haïs comme personne.
J'aurais voulu laisser des marques sur ta jolie peau pâle et en voir s'échapper, couler doucement le liquide rouge qui t'anime.
J'aurais voulu retourner à l'état de nature, faire comme si l'espace d'un instant, tu n'étais rien d'autre qu'un amas de chair et de sang. Faire comme si tu ne représentait rien. Un Homme dans la foule, et puis rien d'autre. Quelqu'un que j'aurais pu assassiner sans l'ombre d'un regret, avec une froideur aussi immense que mon absence de doute au moment ou tu auras suffoqué ta dernière bouffée d'air.

On va continuer longtemps à faire semblant?

Pour la première fois, hier soir, je t'ai haïs mon amour. Et je ne sais pas si je peux alors affirmer qu'il est tant de se dire adieu. Ou si c'est à ce moment là que je peux considérer que je t'aime vraiment.
Après tout, je suis toujours là...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :